S'inscrire au CED - Se connecter
Histoire
des Arts
Economie Sciences
& Innovation

Passionner les savoirs en vidéo

Eugène Delacroix
(1798-1863)


La Liberté guidant le peuple


Icône malgré elle ?



9485 visions
30 commentaires
Note moyenne : 9.1/10

Compléments

Derniers commentaires

Excellent. A imiter

La clarté du commentaire, le montage, vivant et ludique. Le rappel historique du début, indispensables, est à la fois précis et concis, permettant au spectateur de raviver ses connaissances. Le choix de la musique est judicieux.

Rien.

J'attends : L'enterrement à Ornans ou une autre oeuvre de Gustave Courbet. Le moulin de la Galette de Renoir, replacé dans son contexte, pourrait aussi est très intéressant.

par Laurence LEJET, Enseignante


Excellent. A imiter

Une vidéo qui éclaire... La qualité de l'image, de l'animation et des commentaires est excellente. 28 minutes presque trop courtes !

J'attends : Guernica

par Laurent Couliard, Instituteur


Voir plus de commentaires Déposer un commentaire

La Liberté guidant le peuple : un tableau devenu icône de la république triomphante. Pourtant telle n'a jamais été l'intention de Delacroix, dandy-conservateur effrayé par les émeutes populaires. La fortune de l'oeuvre reposerait-elle sur un immense contresens ?

Accroche : un contresens ?

I. D'où vient l'erreur ?

a. Le spectateur coupable ?
b. Un tableau différent: une déesse dans Paris
c. La démocratie vulgaire ?

II. Intentions suspectes

a. Delacroix opportuniste ?
b. Delacroix rebelle ?
c. Delacroix indépendant !

III. Mission impossible ?

a. Défi n°1: le peuple acteur de son histoire
b. Delacroix suiveur de Géricault ?
c. Défi n°2: peindre pour un public élargi

  • Au collège : La Liberté guidant le peuple s'insère directement dans l'enseignement d'histoire politique, culturelle et artistique du XIXe siècle, qui figure au programme de 4e. L'analyse du tableau de Delacroix correspond à deux thématiques définies par le programme d'enseignement d'histoire des arts :

    • Arts, Etats et pouvoir (mots-clés : héros, nation, propagande, art officiel, etc.)
    • Arts, ruptures, continuités (mots-clés : imitation, convention, originalité, etc.)

  • Au lycée : La Liberté guidant le peuple se rattache à l'histoire politique, culturelle et artistique du XIXe siècle enseignée en classe de 1ère . L'analyse du tableau correspond aux thématiques de deux champs principaux définis par le programme d'enseignement d'histoire des arts :

    • Champ historique et social :

      • L'art et la forme d'expression du pouvoir (notamment l'art au service de l'identité nationale)
      • L'art et l'histoire
      • L'art et la violence

    • Champ esthétique

      • L'art, l'artiste et le public
      • L'art et ses codes

Tchaikovsky Piotr Ilitch (1840 - 1893)
Concerto pour violon - Allegro Moderato
Jascha Heifetz, Orchestre Symphonique de Chicago, direction Fritz Reiner

Tchaikovsky Piotr Ilitch (1840 - 1893)
Ouverture 1812
Orchestre Symphonique de Chicago, direction Fritz Reiner

Mahler, Gustav (1860-1911)
Symphonie n°10
Orchestre de Cleveland, Direction George Szell

Ludwig van Beethoven (1770 - 1827)
Symphonie n°7 - Vivace
Orchestre Symphonique de Chicago, direction Fritz Reiner

Concerto pour Piano n°5 « l’Empereur » - Allegro - Adagio
Van Cliburn - Orchestre Symphonique de Chicago, direction Fritz Reiner

Symphonie n°8 - Allegro Vivace
Orchestre de l'opéra de Vienne, Direction Hermann Scherchen

Ouverture Léonore III
Orchestre Philharmonique de Berlin, Direction Wilhelm Furtwangler

Symphonie n°3 « Héroïque » - Allegro con Brio
Orchestre Symphonique de Chicago, direction Fritz Reiner

Jules Massenet (1842 - 1912)
Werther
Orchestre de l'Opéra national de paris, direction Elie Cohen


Prochainement !

Rien ne remplace une visite ! Les lieux pour voir ou revoir les oeuvres…

  • Musée du Louvre à Paris

    Les principaux chefs-d’œuvre d’Eugène Delacroix (Massacres de Scio, Mort de Sardanapale, Liberté guidant le peuple) et de Théodore Géricault (Radeau de la Méduse) sont visibles dans la salle Mollien (aile Denon, 1er étage).
    Pour découvrir de nombreuses autres œuvres de l’artiste (les petits formats), il faut se rendre dans l’aile Sully, 2e étage : on y trouve une salle entièrement consacrée à Delacroix (salle 62), mais aussi la collection Moreau-Nélaton (salle 71) qui recèle de nombreux tableaux de Delacroix. La salle 66, consacrée à l’idylle et au drame romantique, permet de découvrir d’autres peintres romantiques moins connus. Voir le plan du musée

    Les collections permanentes du musée du Louvre sont accessibles gratuitement à tous les ressortissants de l’Union Européenne âgés de moins de 26 ans. Fermé le mardi.

  • Musée national Eugène Delacroix à Paris, 6e arr.

    Installé dans le dernier domicile parisien du peintre, le musée propose de visiter l’appartement et l’atelier de Delacroix et de voir des peintures de petit format, dessins et gravures. Voir le site du musée

    Les collections permanentes du musée Eugène Delacroix sont accessibles gratuitement à tous les ressortissants de l’Union européenne âgés de moins de 26 ans. Fermé le mardi.

  • Musée Carnavalet à Paris, 3e arr.

    Ce musée dédié à l’histoire de Paris, consacre une salle entière à la révolution de 1830, évoquée à travers de nombreux tableaux, ainsi que des objets et une maquette. Rez-de-chaussée de l’hôtel Le Peletier.

    L’accès aux collections permanentes du musée Carnavalet est gratuit pour tous. Fermé le lundi.

  • Musée d’histoire de France, château de Versailles

    Ce musée créé par le roi Louis-Philippe en 1837 propose un résumé de l’histoire de France à travers les grandes victoires militaires et les révolutions. A ne pas rater : la galerie des Batailles, et la salle 1830.

    Le musée national du château de Versailles est accessible gratuitement à tous les ressortissants de l’Union Européenne âgés de moins de 26 ans. Fermé le lundi.

  • Musée de la Révolution française, château de Vizille

    Un musée entièrement consacré à l’histoire de la Révolution française et ses représentations jusqu’au XXe siècle, racontée à travers les œuvres d’art et les objets.

    L’accès aux collections permanentes du musée de la Révolution française est gratuit pour tous. Fermé le mardi.

  • Musée de la vie romantique à Paris, 9e arr.

    A travers sa collection d’objets d’art, de peinture, de mobilier et de souvenirs, ce musée propose une évocation de la vie artistique et littéraire dans les années 1830-1840, tout particulièrement à travers les personnalités de l’écrivain George Sand et du peintre Ary Scheffer.

    L’accès aux collections permanentes du musée de la Vie romantique est gratuit pour tous. Fermé le lundi.

Inscrivez vous

Inscrivez-vous pour être alerté de la sortie du prochain épisode !

Rejoignez nos soutiens

Partenaires Donateurs
Jacqueline Erb - 300 €
Christine Aguilhon - 200 €
Claude Lerat-Gentet - 140 €
Richard Schabelman - 100 €
Patrice Mouquet - 100€
Michel Gérard - 100 €
Virginie Landais - 100 €
Christine Abbadie - 80 €
Robert Potevins - 60 €
Bernard Wigdorowicz - 60 €
Jean-Paul Spieth - 60 €
Jamal Ferroudj - 55 €
Anonyme (JB) - 51 €
André Laumin - 50 €
William Irvine - 50 €
Danièle Laufer - 50 €
Paul-Louis Recco - 50 €
Catherine Rheims - 50 €
Yvette Benattar - 50 €
Jean-Marc Eskenazy - 50 €
Nadine Marouan - 50 €
Jean-Philippe Robert - 50 €
Léa Niez - 50 €
Eleni Liargkova - 50 €
Marc Lafouge - 40 €
Carmen Douanne - 30 €
Lysiane Cavallo - 30 €
Patrick Hesbert - 30 €
Charlotte Martel-Reison - 30 €
Gérard Briançon - 30 €
Pierre-John Buet - 30 €
Annie Massou - 25 €
Madeleine Sulpice - 20 €
Caroline Fautrier - 20 €
Erwan Bomstein-Erb - 20 €
Elisabeth David Leroy - 20 €
Elsa et Hugo Magistrali - 10 €
Antoine Bouville - 10 €
Simon Rochwerger - 5 € Faire un don
L'équipe
Production
Canal Educatif à la Demande
Réalisation
Erwan Bomstein-Erb
Scénario
Côme Fabre
Montage
Erwan Bomstein-Erb
Bruno Lorvao
Laurie Grosset
Sélection des musiques
Rémy Diaz
Web et compléments
Simon Joliveau-Breney
Envie de travailler avec nous ?


Vidéos similaires

S'abonner au Canal Educatif  la Demande